LE GALL Jean, René [Bretons émancipés]

Par Benoit Kermoal

Né en 1891, mort le 12 septembre 1934 à Paris ; militant de l’ARAC et des Bretons émancipés.

Ancien combattant de la Première guerre mondiale, Jean Le Gall fut intoxiqué par le gaz de guerre qui altéra sa santé jusqu’à sa mort. Ouvrier, militant de la 18e section de l’ARAC, il fut aussi secrétaire général des Bretons émancipés et militant de l’Avenir social.
Il mourut le 12 septembre 1934 à l’hôpital de Lariboisière et fut enterré au cimetière de Pantin. Marcel Cachin, président des Bretons émancipés publia un communiqué dans l’Humanité du 14 septembre 1934. Un an plus tard, l’ARAC, les Bretons émancipés et l’Avenir social apposèrent sur sa tombe une plaque et firent des allocutions.
Il ne doit pas être confondu avec René La Gall, conseiller municipal communiste du XIIIe arr, lui aussi militant des Bretons émancipés.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247654, notice LE GALL Jean, René [Bretons émancipés] par Benoit Kermoal, version mise en ligne le 25 avril 2022, dernière modification le 25 avril 2022.

Par Benoit Kermoal

SOURCES : L’Humanité, 14 septembre 1934, 21 septembre 1935.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément