PORCHEZ Paul, Louis

Par Jean-Luc Marquer

Né le 9 janvier 1910 à Pantin (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis), massacré le 10 juin 1944 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche) ; garagiste ; victime civile.

Paul, Louis Porchez était le fils d’Alphonse, Émile Porchez, en 1944, garagiste à Mirecourt (Oise), et de Marie, Louise Beaulieux, son épouse.
À sa naissance, la famille habitait 36 route de Flandre à Pantin (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis).
Le 23 novembre 1931 à Tracy-le-Mont (Oise), il épousa Christiane, Berthe Devaux, dont il divorça le 20 juillet 1943.
Il était domicilié place Grillon à Avignon (Vaucluse) et exerçait la profession de garagiste.
Il fut abattu sans sommation par des soldats allemands en faction au carrefour de la route de Lamastre le 10 juin 1944 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche), alors qu’il circulait de nuit sur la RN 86 au volant d’une automobile.
Transporté à l’hospice de Tournon, il y mourut le jour même.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur la plaque commémorative apposée dans le péristyle de la mairie d’Avignon : Aux militaires et civils d’Avignon morts pour la France de 1939 à 1960.


Voir : Tournon, juin à août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247657, notice PORCHEZ Paul, Louis par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 3 mai 2022, dernière modification le 18 mai 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 388898 (nc). — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 231. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — État civil, acte de naissance n°28, acte de décès n°86.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément