TOUTAIN René, Louis, Henri

Par Déborah Sautel

Né le 1er mars 1901 à Hautbos (Oise), mort le 20 janvier 1944 en déportation à Dora (Allemagne) ; maire, cultivateur, sapeur-pompier ; résistant réseau Confrérie Notre-Dame Castille.

René Toutain était issu d’une longue lignée d’agriculteurs, profession qu’il exerçait lui-même. Il était devenu maire de Hautbos, comme son père avant lui. Il était aussi sapeur-pompier. Il eut un fils, Jean-Pierre. Le bureau du travail de Beauvais plaça Jacques Péraux chez lui pour effectuer des travaux agricoles durant un mois. À la fin du mois, celui-ci lui expliqua qu’il était réfractaire au STO. René Toutain accepta de le garder chez lui. Jacques Péraux entra dans le réseau de résistance CDN Castille grâce à madame Geudelin. René Toutain l’intégra à son tour début 1943 et lui communiqua des renseignements. Il aurait ensuite été dénoncé par quelqu’un parce qu’il avait été obligé d’assister à sa réquisition pour le ravitaillement. Un agent de la Gestapo arrêta Jacques Péraux à Marseille-en-Beauvaisis le 8 juillet 1943 alors que celui-ci attendait un réfractaire au STO. Le même jour, un homme vint vérifier où habitait René Toutain. Il prétendit être venu pour prévenir que Jacques Péraux avait peut-être été arrêté et qu’il fallait se taire. Le lendemain, 9 juillet, trois hommes vinrent arrêter René Toutain. Il fut transféré à Compiègne et, de là, déporté à Buchenwald le 28 octobre 1943 avec Jacques Péraux. Il fut transféré avec lui à Dora le 21 novembre où il effectua des travaux de terrassement. Il y décéda le 20 janvier 1944. Son corps fut ramené à Buchenwald pour être passé au four crématoire.

Il fut médaillé de la Résistance à titre posthume en 1947.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247664, notice TOUTAIN René, Louis, Henri par Déborah Sautel, version mise en ligne le 25 avril 2022, dernière modification le 25 avril 2022.

Par Déborah Sautel

SOURCES : Témoignage de Jean-Pierre Toutain (fils de René Toutain) dans : Nicolas Mougin (réalisateur), sur une idée de l’adjudant-chef Pascal Rouyère, « Mémoires. 6 juin 1944 – 6 juin 2019. Hommage à nos aînés », film des sapeurs-pompiers de l’Oise réalisé par le service communication du Service départemental d’incendie et de secours de l’Oise, juin 2019, 19 min 22 s — Jean-Yves Bonnard, "PERAUX Jacques Pierre Alain alias Carman", Résistance 60. https://www.resistance60.fr/p — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 576015 et Caen AC 21 P 544884 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément