HATTAB Beya

Par Juliette Bessis

Ouvrière du textile, puis couturière-démarcheuse ; syndicaliste CGTU puis CGT ; militant de l’organisation Ashomer Atzaïr puis communiste, membre du PCT.

Juive tunisienne, Beya Hattab était ouvrière du textile (brodeuse). Dans sa jeunesse, elle avait fait partie du groupe de militants juifs qui se séparèrent de l’organisa­tion sioniste ouvrière Ashomer Atzaïr (La Jeune Garde) en 1931 pour adhérer au PCT.

Elle milita d’abord à la CGTU puis, à partir de 1936, à I’UD-CGT, au bureau syndical des Employés et Ouvriers du Tex­tile.

Après 1944, elle futemployée comme courtière-démarcheuse par la filiale des machines à coudre Singer. Elle appartenait toujours à son syn­dicat mais ne semble plus y avoir détenu un poste de responsabilité.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247794, notice HATTAB Beya par Juliette Bessis, version mise en ligne le 30 avril 2022, dernière modification le 30 avril 2022.

Par Juliette Bessis

SOURCE : Juliette Bessis, Les Fondateurs : index biographique des cadres syndicalistes de la Tunisie coloniale (1920-1956), Paris, L’Harmattan, 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément