MOLESIN Antonio dit Antoine

Par Eric Panthou

Né le 18 janvier 1908 à Ceggia (Italie), mort en action le 30 juin 1944 à Gigouzac (Lot) ; résistant au sein de l’AS Vény.

Fils de Jean Molesin et d’Angela Zanutto, son épouse, Antonio -plus connu sous le prénom d’Antoine- Molesin était maçon. Ancien Garibaldien, il habitait Montrouge (ex Seine, aujourd’hui Hauts-de-Seine), en 1931 quand il fut naturalisé français. Il avait épousé Marguerite, Gabrielle, Louise, Florentine Chauvet.
Il appartenait en 1944 à l’AS Vény du Lot, secteur IV de Cahors. Avec son cantonnement, installé sur la commune de Gigouzac (Lot), il participa le 30 juin à une opération visant à attaquer une colonne de la das Reich revenant de Gourdon.
Il fut tué lors des combats avec neuf autres de ses camarades. Les corps des tués ont été massacrés à l’arme blanche.
Il a été reconnu Mort pour la France, homologué FFI pour la période du 6 au 30 juin 1944.

Son nom figure sur le monument dédié au combattants du groupe Vény, à l’entrée de Gigouzac, ainsi que sur le monument aux Morts de Saint-Géry-Vers, anciennement Vers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247811, notice MOLESIN Antonio dit Antoine par Eric Panthou, version mise en ligne le 1er mai 2022, dernière modification le 13 juin 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 424510, dossier FFI pour Antoine Molesin (nc). — AVCC, Caen, AC 21 P 97379, dossier militaire mort pour Antoine Molesin (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 46/31 AS Veny : Groupes Tactiques Secteur IV Cahors. — Ombres et espérances en Quercy, 1940-1945 : les groupes Armée Secrète Vény dans leurs secteurs du Lot, Toulouse, Privat, 1980. — Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 13 décembre 1931. — Mémorialgenweb. — Généanet. — État civil Gigouzac.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément