QUÉMÉRÉ Christophe, Françoise alias Cristophe et Concarneau dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 16 août 1922 à Kernével (aujourd’hui Rosporden, Finistère), mort en action le 10 avril 1944 à Lanargol (Lot) ; résistant au sein des FTP.

Fils de François Quéméré et de Marie Renée Françoise Le Grill, son épouse, Christophe Quéméré, avec ses deux frères, habitait à Montaigu-en-Quercy, une commune jouxtant le Lot. Il était célibataire, possiblement réfugié. Avec ses frères Jean et Émile, Christophe Quéméré, en 1943, refusant de partir au service de travail obligatoire (STO) en Allemagne, s’engagea dans la résistance du Lot, dans le réseau « France et Liberté ».
Il fit partie des 350 hommes qui envahirent et occupèrent Carjac le 10 avril 1944, suscitant le jour même la réaction des troupes allemandes appuyées par les GMR.
Arrivés par Cahors, les convois allemands et de GMR se heurtèrent à plusieurs barrages dont celui installé à Larnagol (Lot), avant Carjac. C’est ici que deux maquisards, dont Christophe Quéméré, furent tués au combat. Ce dernier est mort à 15h30 au lieu dit "Neules". Dans un premier temps, son corps ne fut pas identifié et c’est un jugement du tribunal de Grande instance de Cahors du 25 juillet 1962 qui a rectifié son acte de décès.
Son frère jumeau, Jean alias Laplume, fut fait prisonnier et mourut en déportation. Leur frère Émile quant à lui rejoignit alors la 8e Compagnie AS.du Tarn qui regroupait les résistants des cantons de Lauzerte, Montaigu et Bourg de Visa.

Christophe Quéméré a été reconnu Mort pour la France, homologué FFI pour la période du 18 juin 1943 au 10 avril 1944 au sein du Maquis France.

Son nom figure sur le Monument commémoratif "Barrage de Larnagol" 10 avril 1944, sur le monument aux Morts de Montaigu-de-Quercy (Tarn).
Depuis 1946, l’ancienne Grande rue de Montaigu-de-Quercy est devenue la rue des Frères Quéméré.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247842, notice QUÉMÉRÉ Christophe, Françoise alias Cristophe et Concarneau dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 2 mai 2022, dernière modification le 9 mai 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 134506, dossier militaire mort pour Christophe Quéméré (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 494741, dossier Christophe Quéméré (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 46/12 : AS puis FTPF : Maquis France (en ligne). — Les chroniques du Musée de la Résistance, tome 1, Musée de la Résistance de Cahors, 2005. — La résistance en pays de Serres. —Montaigu-en-Quecry. Itinéraire découvertes. — Mémorialgenweb. — État civil Lanargol.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément