MOLLE Élie, René, Joseph

Par Jean-Luc Marquer

Né le 10 mars 1888 à Sécheras (Ardèche), massacré le 4 juillet 1944 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche) ; menuisier ; victime civile.

Élie, René, Joseph Molle était le fils d’Élie, Alfred, Séverin Molle, menuisier, et de Marie, Reine Duchamp, son épouse.
À sa naissance la famille habitait à Sécheras (Ardèche).
Il fut incorporé au 38e Régiment d’Artillerie le 8 octobre 1909 et renvoyé dans ses foyers le 24 septembre 1911. Il exerçait alors la profession de menuisier. À partir de 1913, il habita Lyon (Rhône, Métropole de Lyon).
Mobilisé en août 1914, il servit dans différents régiments d’artillerie, en France contre l’Allemagne tout d’abord, puis dans l’armée d’Orient du 20 septembre 1915 au 31 août 1916, puis de nouveau contre l’Allemagne.
Il fut rendu à la vie civile le 22 juillet 1919 et retourna à Lyon.
Il épousa Maria, Félicie Blaizac, originaire de Saint-Martin-de-Valamas (Ardèche), dont il divorça. Ils eurent un fils, Roger, cultivateur à Sécheras en 1944.
René Molle habitait 31bis rue de Villon dans le 7e arrondissement de Lyon.
En juillet 1944, il résidait chez son fils à Sécheras.
Le 4 juillet 1944, harcelés par les maquisards dans le secteur de Douce plage à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche), les Allemands s’en prirent à la population. Ils tirèrent sans raison aucune René Molle qui passait sur la route dans le quartier du Pont du Doux, conduisant un véhicule hippomobile.
Il vint mourir à Saint-Jean-de-Muzols (Ardèche), commune voisine de Tournon, séparée par la rivière Doux, où l’acte de décès fut établi.
René Molle obtint la mention « Mort pour la France ».
Il est enterré au cimetière communal de Sécheras. Sur sa tombe, il est gravé "Tué à l’ennemi".
Il semble que son nom ne figure sur aucune plaque ou monument.


Voir : Tournon, juin à août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247888, notice MOLLE Élie, René, Joseph par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 mai 2022, dernière modification le 18 mai 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 379416 (nc). — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 231. — Arch. Dép. Ardèche,RMM, Privas, 1908, mat. 269 ; recensements de population, Sécheras, 1936, p. 6. — Mémoire des hommes. — Geneanet. — État civil, acte de naissance n°1, acte de décès n°9.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément