MONGELLAZ Jean

Par Michel Aguettaz

Né le 26 novembre 1921 à Ugine (Savoie), exécuté à Albertville (Savoie) le 23 août 1944 ; agriculteur ; victime civile.

Agriculteur, célibataire, Jean Mongellaz travaillait à la ferme familiale, quartier de la passerelle du Rhônne dans la plaine de Conflans, ancienne commune fortifiée à l’entrée de la Tarentaise, devenue Albertville.
Jean Mongellaz sortit de chez lui le 23 août 1944 vers 18h30. Toute la journée des combats s’étaient déroulés dans les alentours immédiats d’Albertville et les Allemands quittant la ville d’importants mouvements de troupes avaient lieu. Malgré les exhortations de ses parents, Jean Mongellaz voulait aller voir l’incendie des casernes depuis la maison d’un voisin.
Sa sœur retrouva son corps le lendemain matin à environ 500 mètres de leur domicile, plaine de Conflans, sur la route dite « des Espagnols ». Jean Mongellaz, criblé de balles, tenait encore sa carte d’identité à la main. Peu après son départ, une colonne de 200 à 300 soldats allemands se repliant sur la Tarentaise passa près de chez lui. C’est en croisant ce détachement qu’il avait été exécuté.

Il a été reconnu « Mort pour la France ».

Il a été inhumé dans le carré militaire du cimetière de Conflans à Albertville.
Son nom y est gravé sur la plaque commémorative des Morts pour la France 1939-1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247889, notice MONGELLAZ Jean par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 8 mai 2022, dernière modification le 8 mai 2022.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch. Dép. Rhône 3808 W 1187. — SHD Caen AC 21 P 379567 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément