LE MORILLON Pierre

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 24 novembre 1903 à Créteil (Seine, Val-de-Marne), mort le 9 novembre 1938 à Montreuil (Seine, Seine-Saint-Denis) ; militant communiste de Montreuil.

Pierre Le Morillon

Pierre Le Morillon était le fils de Pierre, Marie Le Morillon, employé à la Compagnie des tramways de l’Est Parisien, et de Léontine Boutet, mère au foyer. Ses parents étaient domiciliés au 4 avenue Laferrière à Créteil, où il vit le jour. Il était le troisième d’une fratrie de dix. À part deux d’entre eux qui moururent enfants, tous furent des militants communistes : Émile, Renée, Suzanne, Georges, Madeleine, Georgette et Olga. Les parents, sympathisants communistes, changèrent fréquemment de domicile, passant par la Loire-Atlantique, la Seine (actuel Val-de-Marne), l’Eure, le Calvados et les Ardennes, au rythme des changements d’emploi successifs du père. Ce dernier fut également coiffeur, fondeur et manouvrier (voir Pierre Le Morillon (père)).

D’après les souvenirs de sa sœur Olga, Pierre Le Morillon fut confronté très jeune aux dures conditions de vie de ses parents, ce qui aurait précocement aiguisé sa conscience sociale. À sept ans, il entendit sa mère dire à son père que, faute de nourriture, elle ne pourrait pas lui faire sa gamelle pour manger à la fonderie le lendemain. Le couple avait déjà cinq enfants. Sachant qu’un navire américain serait à quai le jour suivant, le petit Pierre se leva à l’aube, parcourut deux kilomètres jusqu’au quai et récupéra la paille qui calait les caisses dans le bateau. Il en fit des bottes qu’il alla échanger chez le boucher contre un beefsteak, chez l’épicier contre du café et du sucre. Bien que sa mère s’inquiétât de l’absence de l’enfant, celui-ci était fier d’avoir été solidaire de sa famille.

Pierre Le Morillon grandit dans un environnement favorable aux idées communistes. Ses parents lisaient régulièrement l’Humanité et le Parti communiste était leur seconde famille. Il fut un des premiers de sa fratrie à y adhérer en 1924 ou en 1926 (selon les versions) avec son frère aîné Émile. Si ce dernier y eut des responsabilités importantes, on sait que Pierre fut actif à Montreuil (Seine, Seine-Saint-Denis), où ils vécurent longtemps tous ensemble.

Il se maria le 7 mai 1927 à Montreuil avec Louise, Augustine - dite Charlotte - Houzelle, originaire des Ardennes. Ils eurent ensemble deux filles : Suzanne, née en 1929, et Simone, née en 1931 à Paris (XIIe arr.).

Pierre Le Morillon tomba malade du cœur et mourut à 35 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247920, notice LE MORILLON Pierre par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 15 mai 2022, dernière modification le 14 mai 2022.

Par Renaud Poulain-Argiolas

Pierre Le Morillon

ICONOGRAPHIE : Archives de Danièle Dubois.

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, État civil de Créteil, 1903, Naissances, Acte n°117, 1MI 2630. — Données du site Généanet. — Souvenirs d’Olga Le Morillon rédigés entre 1990 et 1993 (non publié). — Propos recueillis auprès de Danièle Dubois, sa nièce (mai 2022).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément