LAVAL Pierre [massacré du Lot]

Par Eric Panthou

Né le 17 février 1883 à Gignac (Lot), massacré le 29 juillet 1944 à Gignac ; cultivateur ; victime civile.

Fils de Pierre Laval, 24 ans et Magdelaine Delpy, 20 ans, cultivateurs, Pierre Laval devint agriculteur, habitant Gignac (Lot). Il se maria le 2 juillet 1927 avec Louise Léonie Delpech.
Le 29 juillet 1944, une colonne allemande constituée de 32 camions, 250 fantassins et quelques blindés fut attaquée à plusieurs endroits du Lot par des groupes de l’AS Véné et des FTP.
A Teyssilhacc le groupe Roméo des FTP, au lieu de prendre les petites routes, emprunta la Nationale 20 avec son véhicule et se trouva face au canon de la mitrailleuse de la tourelle du premier véhicule blindé. Celui-ci ouvrit immédiatement le feu. Le conducteur fut tué sur le coup tandis que deux autres résistants étaient tués au combat. Un quatrième, paralysé par la peur, fut exécuté sur place à l’arme blanche, le corps sauvagement lacéré.
A ces quatre tués, il faut ajouter Pierre Laval, agriculteur de Gignac qui se trouvait à proximité et qui a été fusillé sur place.

Son nom figure sur un monument commémoratif à Gignac (Lot) en mémoire des cinq victimes

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247937, notice LAVAL Pierre [massacré du Lot] par Eric Panthou, version mise en ligne le 7 mai 2022, dernière modification le 7 mai 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 363448, dossier victime civile pour Pierre Laval (nc). — — "Commémoration des combats du 29 juillet 1944", La Dépêche du Midi, édition Lot, 28 juillet 2017. — A Teyssilhac le 29 juillet 1944. — Mémorialgenweb. — État civil en ligne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément