GISBERT Clément Pierre Joseph Alfred

Par Eric Panthou

Né le 15 mars 1883 à Castelnau-Montratier (aujourd’hui Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie, Lot), massacré le 13 août 1944 à Castelnau-Montratier ; cultivateur ; victime civile.

Fils de Ignace Gisbert, cultivateur propriétaire, et de Louise Quèbre, Clément Gisbert s’est marié le 24 juin 1911 à Castelnau-Montratier avec Marie Borderies. Il était cultivateur et habitait cette commune.
Le 13 août 1944, une colonne allemande se rendit au château de Bateng, PC des FTP. A la traversée de Castelnau-Montratier (Lot), ils tirèrent sur un véhicule avec fanion tricolore venu ravitailler le maquis. Plusieurs otages furent pris, finalement libérés ; les maquisards présents purent s’enfuir, mais un habitant, ancien combattant de 1914-1918, Clément Gisbert fut abattu près de la fontaine de Fontenille.
Le château de Bateng fut brûlé en représailles.
Son nom figure dans la liste des FFI mort au combat ou fusillés du Lot établi par l’ANACR du Lot dans son martyrologue départemental

Son nom figure sur le monument aux Morts de Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247938, notice GISBERT Clément Pierre Joseph Alfred par Eric Panthou, version mise en ligne le 7 mai 2022, dernière modification le 3 juillet 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 348697, dossier victime civile pour Clément Gisbert (nc). — Les chroniques du Musée de la Résistance, tome 2, Musée de la Résistance de Cahors, 2005. — 50éme anniversaire de la Libération du Lot, ANACR 46, 1995 Mémorialgenweb. — Généanet. — État civil Castelnau-Montratier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément