FERRER José ou Joseph

Par Jean-Luc Marquer

Né le 23 mars ou 23 mai 1916 à Palafrugell (Espagne), mort en action le 4 août 1944 à Joannas (Ardèche) ; résistant de l’Armée secrète (AS), homologué lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Habitant Bessèges (Gard), José ou Joseph Ferrer s’engagea dans la Résistance et devint lieutenant de la 3e Division, dans la brigade espagnole du Gard.
Il rejoignit ensuite les rangs du secteur D de l’Armée secrète de l’Ardèche. Ses services sont homologués à partir du 1er juin 1944.
Il fut tué en service commandé le 4 août 1944 à Joannas (Ardèche) sans que l’on sache les circonstances de sa mort.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur à titre posthume avec prise de rang au 1er juin 1944 (Arrêté du 8 mai 1947 paru au JORF du 15 mai 1947, p. 4506).
Son nom figure sur le monument aux morts de Bessèges (Gard) et sur le monument commémoratif aux résistants espagnols, dit de l’Affenadou, à Portes (Gard).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247971, notice FERRER José ou Joseph par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 14 mai 2022, dernière modification le 13 mai 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 183805 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 221996 (nc) GR 19 P 7/31, p. 21. — JORF, Gallica— Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Musée de la Résistance en ligne

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément