AYMARD Robert

Par Eric Panthou

Né le 14 octobre 1912 à Paris (XIII° arr.), mort en déportation le 16 mars 1945 à Natzwiller (Bas-Rhin), camp du Struthof ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Robert Aymard était membre du 16e Bataillon Statique du Lot, secteur B, région Figeac, une unité non homologuée constituée après le 6 juin 1944 sous la direction du commandant Roger Denis, composée d’éléments déjà inscrits à la Résistance.
Robert Aymard a vraisemblablement été arrêté le 8 juin 1944, date de sa fin d’homologation comme FFI, après être rentré le 6 juin.
Il fut déporté au camp de Neckarelz, annexe du Struthof où il est décédé le 16 mars 1945. Son acte de naissance n’a pas été trouvé.

Il a été homologué FFI, Déporté interné résistant (DIR).

Son nom figure sur le monument aux Morts de Peyrilles (Lot).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247978, notice AYMARD Robert par Eric Panthou, version mise en ligne le 8 mai 2022, dernière modification le 8 mai 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 19 P 46/48 16e Bataillon Statique, secteur B, région Figeac, Lot (en ligne). — SHD, Vincennes, GR 16 P 24871, dossier FFI (nc). — AVCC, Caen, AC 21 P 420087, dossier mort en déportation (nc). — Mémorialgenweb. — Base FMD.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément