Viazac (Lot), 6 juin 1944

Par Éric Panthou

Le 6 juin 1944, un commando FTP tombe sur une colonne allemande. Le chef du groupe meurt le premier en protégeant ses hommes, mais tous sont rattrapés et quatre sont exécutés.

Le 3 juin 1944, neuf civils de la commune de [Viazac-198492] avaient été fusillés par la division « Das Reich » en représailles d’une action d’un groupe FTP commandé par le dénommé Plastic, déserteur de l’armée allemande, chef d’un groupe relevant du 4ème Bataillon FTP du Lot.
Ce 6 juin, le même commando se retrouva face à une colonne allemande alors qu’il partait détruire un ouvrage dans l’Aveyron. Sur la route, à Viazac (Lot), ils tombèrent sur un détachement allemand composé de plusieurs véhicules et des troupes.
Plastic sortit du véhicule qui débouchait de la route nord-sud sur la voie principale est-ouest Maurs-Figeac. Il fit usage de son fusil-mitrailleur pour protéger le repli de ses camarades mais ceux-ci furent bientôt rattrapés et exécutés sommairement, à l’exception du chauffeur arrêté, emprisonné à Toulouse et qui survécut.
Mais l’état civil de Viazac fait état de cinq morts ce 6 juin au lieu-dit La Maisonneuve, à 19 heures. Parmi ces cinq corps, un seul fut identifié, celui de Marcel Marty. Jésus Parra n’est pas mentionné parmi les membres du commando mais on peut supposer qu’il fut la quatrième victime.

Il est dit qu’en dehors de Plastic, les corps de trois maquisards tués furent enterrés entre la route et la voie de chemin de fer près du petit cimetière.

Le détachement, après la mort de son chef, prit le nom de Groupe Plastic.

Le nom d’aucun de ces hommes n’apparaît sur un monument à Viazac. Il est possible que la mémoire de ces résistants tués n’ait pas été entretenue par la commune dont la population avait été victime trois jours avant de représailles liés à l’action de ce maquis.

Liste des tués

AGUERA PARRA Jésus
DELPON André
INCONNU Viazac, alias Georges Plastic
MARTY Marcel
SOLIGNAC François

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248004, notice Viazac (Lot), 6 juin 1944 par Éric Panthou, version mise en ligne le 10 mai 2022, dernière modification le 10 mai 2022.

Par Éric Panthou

SOURCES : Les chroniques du Musée de la Résistance, tome 2, Musée de la Résistance de Cahors, 2005. — Mémorialgenweb. — État civil Viazac.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément