BESACIER Jean, Frédéric

Par Jean-Luc Marquer

Né le 28 mars 1878 à Empurany (Ardèche), massacré le 20 août 1944 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche) ; sabotier ; victime civile.

Jean, Frédéric Besacier était le fils d’Augustin, Frédéric Besacier, cultivateur, et de Marie, Rose, Phanie Minodier, son épouse.
À sa naissance, la famille habitait aux "Vingtenoux" à Empurany (Ardèche).
Incorporé au 3e RI le 15 novembre 1899, il fut réformé pour bronchite chronique le 11 octobre 1900.
Il épousa Marie, Joséphine Charles le 9 janvier 1904 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche). Le couple eut au moins une fille.
Reconnu bon pour le service armé par le conseil de révision en 1914, il rejoignit le 163e RI le 15 mars 1915. Classé service auxiliaire le 11 avril 1915, toujours pour la même raison, il servit à l’Intérieur dans différentes unités avant d’être rendu à la vie civile le 7 février 1919. Il se retira à Tournon.
En 1944, veuf depuis 1937, il exerçait la profession de sabotier à Tournon où il habitait, rue du Doux.
Frédéric Besacier trouva la mort le 20 août 1944 à 9h30 sur la RN 86 dans le quartier de Saint-Vincent à Tournon. Les circonstances nous en sont pour l’instant inconnues.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument commémoratif aux résistants, fusillés, déportés, à Tournon-sur-Rhône.


Voir : Tournon, juin à août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248006, notice BESACIER Jean, Frédéric par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 13 mai 2022, dernière modification le 18 mai 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 312817 (nc). — Arch. Dép. Ardèche, RMM, 1898, Privas, mat 166. — Geneanet. — État civil, acte de naissance n°16, acte de décès n°123.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément