CARMAGNOLLE Marius, Justin

Par Jacques Girault

Né le 17 mai 1891 à Saint-Zacharie (Var), mort le 8 novembre 1976 à Saint-Zacharie ; ouvrier céramiste (malonier) ; conseiller municipal socialiste de Saint-Zacharie.

Fils d’un cultivateur à Auriol (Bouches-du-Rhône), Marius Carmagnolle se maria à Saint-Zacharie en novembre 1919. Il fut élu conseiller municipal de la commune, le 3 mai 1925, sur la liste « d’action républicaine et socialiste » avec 300 voix sur 481 inscrits. Membre de la commission des finances, il signa, le 29 juillet 1928, une lettre au maire André Mailloux demandant la réunion du conseil. Non candidat en 1929, sur la liste de gauche en 1935, il obtint, le 5 mai 1935, 212 voix sur 468 inscrits. Il figurait parmi les militants qui constituèrent en novembre 1935 un « Comité d’intérêt local et de défense professionnelle » pour s’opposer « aux actes d’oppression et d’injustice ». Membre du conseil d’administration du cercle du 21 septembre, secrétaire du syndicat CGT de la céramique, il était le secrétaire de la caisse de grève en 1925 et en 1927.
Carmagnolle, secrétaire des Amis de la Légion, puis membre du Comité local de Libération, nommé à la délégation spéciale, participa à la commission du ravitaillement. Élu conseiller municipal en avril 1945, il conserva ses attributions à la commission du ravitaillement et s’y ajouta la commission du budget. Réélu le 19 octobre 1947 avec 500 voix sur 927 inscrits sur la liste « socialiste républicaine et d’action locale » soutenue par la SFIO, il fut affecté aux commissions de l’administration et des finances.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248009, notice CARMAGNOLLE Marius, Justin par Jacques Girault, version mise en ligne le 9 mai 2022, dernière modification le 9 mai 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép Var, 2 M 7 30 3, 31 1. — Arch Com. Saint-Zacharie. — Archives du cercle du 21 septembre. — Note de Jean-Marie Guillon.

Version imprimable Signaler un complément