JOGUET Max, Jean, René

Par Daniel Grason

Né le 14 octobre 1911 à Seur les Montils (Loir-et-Cher), mort à une date inconnue ; gardien de la paix ; résistant ; membre d’Honneur de la Police.

Pendant la Seconde guerre mondiale Max Joguet vivait au 48 rue Championnet à Paris (XVIIIe arr.), membre du Parti communiste, il donnait des renseignements et hébergeait des militants dans l’illégalité. Les liaisons étaient assurées par Mayer Sandler, ex-ajusteur à la Société des transports en commun de la Région parisienne (STCRP). Ce dernier vivait également dans le XVIIIe arrondissement au 111 rue Duhesme.
Tous les deux furent interpellés dans le cadre de l’affaire Pierre Brossard dit Philibert. Au 15 mars 1943, cent quarante militants communistes et gaullistes avaient été interpellés par des inspecteurs de la BS1 des Renseignements généraux.
Le 20 septembre 1943 Max Joguet était dans le convoi de vingt-et-un déportés qui partit de Paris à destination de Mauthausen (Autriche). Il y avait notamment : René Albouy, Célestin Aldou, Marcel Le Vionnois et Pierre Mabille. Tous étaient étiquetés "NN" Nacht und Nebel (Nuit et Brouillard) ce qui signifiait condamnés à disparaître sans laisser de traces. Cette expression avait été empruntée par Hitler au livret de L’Or du Rhin de Richard Wagner.
Max Joguet surmonta les épreuves, il rentra de déportation, il fut homologué Déporté, interné résistant (DIR), membre de la Résistance intérieure française (RIF) du mouvement Honneur de la Police d’obédience communiste.
Il mourut à une date inconnue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248029, notice JOGUET Max, Jean, René par Daniel Grason, version mise en ligne le 10 mai 2022, dernière modification le 10 mai 2022.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. Rapport hebdomadaire des Renseignements généraux du 15 mars 1943, 77 W 3101-219674. – Service Historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 310133, Service Historique de la Défense, Caen SHD/AC 21 P 576936. – Livre-Mémorial, FMD, Éd. Tirésias, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément