GUERIF Similien, Donatien, Blair, Marie

Par Daniel Grason

Né le 18 décembre 1901 à Crossac arrondissement de Saint-Nazaire (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), mort le 13 mai 1990 à Paris (XXe arr.) ; chauffeur ; communiste ; résistant ; interné.

Fils de Jean Baptiste, cultivateur, trente-neuf ans et de Marie née Corbillé, cultivatrice. Similien Guerif épousa en 1940 Maria Albertine Marre en mairie du XIe arrondissement de Paris.
Le couple vivait au 135 rue de Montreuil à Paris (XIe arr.), il a été interpellé le 12 janvier 1941 par des inspecteurs de la BS1 des Renseignements généraux. D’autres militants communistes furent interpellés dans la même affaire : Baptiste Payet, Marie Gippaz, Eugène Montrot, Marcel Raynaud et Robert Lozeray. Ce dernier portait sur lui une liste de noms où figurait notamment Similien Guerif.
Interrogé, il a été écroué à la prison de la Santé pendant trois mois. Le 8 avril 1941, la Section spéciale le condamna à huit mois de prison. Incarcéré à la centrale de Poissy (Seine-et-Oise, Yvelines), il fut ensuite interné administrativement au camp de Châteaubriant (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), puis au camp de Pithiviers (Loiret).
Similien Guerif témoigna le 24 mars 1945 devant la commission d’épuration de la police. Il déclara avoir été « interrogé pendant 48 heures, sans avoir subi de brutalités », mais ajouta « toutefois, je dois dire que j’ai été menacé ».
Sur photographies il reconnaissait les trois inspecteurs qui l’arrêtèrent dont C. « comme étant le plus acharné », il « me menaçait » de « me faire fusiller ».
Similien Guerif a été homologué au titre de la Résistance intérieure française (RIF), appartenant au Front national.
Il mourut le 13 mai 1990 à Paris XXe arrondissement à l’âge de 88 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248056, notice GUERIF Similien, Donatien, Blair, Marie par Daniel Grason, version mise en ligne le 11 mai 2022, dernière modification le 11 mai 2022.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. 77 W 1339-291692. – Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 274700. – État civil AD de Loire-Atlantique acte n° 44.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément