DARRICAU Gilbert, Raoul

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 17 juillet 1924 à Tarbes (Hautes-Pyrénées), mort en action le 26 juillet 1944 à Labarthète (Gers) ; ouvrier boulanger ; résistant du Corps franc Pommiès (CFP).

Gilbert Darricau était ouvrier boulanger à Riscle, dans le Gers.
Il entra dans la résistance au Corps franc Pommiès dans la Brigade de Milleret ou "Carnot", pseudonyme de son chef Jean de Milleret.
Le 26 juillet 1944, au cours d’une journée d’accrochages avec l’occupant, il fut abattu alors qu’il tentait de s’enfuir à travers les vignes de la ferme Labarrère au lieu-dit "Moulié". Un autre maquisard, Francis Varini qui était avec lui sera fusillé plus tard sur la route de Viella.
Gilbert Darricau est inhumé dans la sépulture familiale au cimetière communal, à Orthez (Pyrénées-Atlantiques).
Une stèle commémorative a été érigée au croisement D262, Chemin du Barry, lieudit Pitau. à Labarthète : « Le 26/07/1944 à 150 mètres d’ici est tombé sous les balles allemandes Gilbert DARRICAU mort pour la France » et son nom figure également sur le monument aux morts, à Riscle (Gers) et le Mémorial Corps franc Pommiès, à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248123, notice DARRICAU Gilbert, Raoul par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 15 mai 2022, dernière modification le 15 mai 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 112773 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 158267 sans homologation (nc).— LADEPECHE.fr du 14 mai 202, Labarthète. Commémoration du 26 juillet 1944.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément