PIZON Georges, Louis

Par Jean-Luc Marquer

Né le 29 juillet 1900 à Ajoux (Ardèche), massacré le 6 juillet 1944 à Ajoux ; cultivateur, berger ; victime civile.

Georges, Louis Pizon était le fils de Pierre, Louis Pizon, cultivateur, et de Marie, Hélène Aurange, son épouse.
À sa naissance, la famille habitait "Le Bouchet" à Ajoux (Ardèche).
Il épousa Christine, Émilie Bonnefoy.
Il effectua son service militaire au 2e régiment de Dragons du 17 mars 1920 au 1er mars 1922.
En 1936, il habitait la ferme familiale avec ses parents, son épouse et ses deux filles.
Rappelé à l’activité en août 1939, il fut affecté au centre de mobilisation n°28 du Génie.
Le 6 juillet 1944, une colonne allemande venant du Cheylard (Ardèche) où elle venait d’affronter victorieusement les Forces françaises de l’Intérieur passa par Ajoux.
Des véhicules partaient des tirs de mitrailleuse et de canons de petit calibre qui visaient les bâtiments et les habitants.
Une voiture qui se trouvait en fin de colonne la remonta et fit arrêter un camion qui fit demi-tour. Lorsqu’il fut revenu en arrière de quelques centaines de mètres, des soldats en descendirent et mirent en action deux mitrailleuses.
Georges Pizon et son jeune domestique âgé de 15 ans, Marius Chastel, furent pris pour cible et abattus.
Lorsqu’on trouva leur corps après le départ des Allemands, ils étaient criblés de balles.
Ils sont enterrés dans la même tombe au cimetière communal d’Ajoux.
Il semble que leurs noms ne figurent sur aucun monument ou plaque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248255, notice PIZON Georges, Louis par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 3 juin 2022, dernière modification le 23 juin 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 387959 (nc). — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression 3808 W 139. — Arch. Dép. Ardèche, recensement Ajoux 1936, p. 3 ; RMM, Privas, 1920, mat. 458. — Mémoire des hommes. — Geneanet. — État civil, acte de naissance n°8.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément