DÉHARBE Lucien

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 23 août 1926 à Genevrey (Haute-Saône), massacré en représailles le 9 septembre 1944 à Brotte-lès-Luxeuil (Haute-Saône) ; agriculteur ; victime civile.

Lucien Déharbe était le fils d’Henri, Aristide Déharbe, cultivateur, et de Joséphine, Apolline Buriot, son épouse. Il avait quatre frères et sœurs.
En 1936, la famille habitait à rue du Banchet à Genevrey (Haute-Saône).
En 1944, il était célibataire et exerçait le métier d’agriculteur à Genevrey.
Le 9 septembre 1944, Les Allemands en retraite prirent en otages quatre habitants de Genevrey, dont Lucien Déharbe, et les fusillèrent à Brotte-lès-Luxeuil (Haute-Saône), village proche.
Sur le Mémorial de la Résistance à Vesoul, il est indiqué "Tué à l’ennemi".
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument en hommage aux quatre martyrs, sur le monument aux morts, à Genevrey, sur le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône) et sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248264, notice DÉHARBE Lucien par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 22 mai 2022, dernière modification le 22 mai 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 441652 (nc).— "L’Est républicain"Le 9 septembre 1944 du 11 novembre 2020, Le 9 septembre 1944, quatre vies étaient sacrifiées.— Mémorial Genweb.— Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément