PEOTA Antonio

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 27 septembre 1913 à Euriquito (Argentine), mort en action le 22 juillet 1944 à Sos, aujourd’hui Sos-Gueyze-Meylan (Lot-et-Garonne) ; résistant de l’armée secrète (AS) homologué aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Antonio Peota pour lequel nous manquons de renseignements entra dans la résistance au bataillon de l’Armagnac, dépendant de l’armée secrète du Gers, où ses services furent homologués du 6 juin 1944 au 22 juillet 1944.
Le 27 juin 1944, le bataillon Néracais, seule unité de la résistance en Lot-et-Garonne qui possède une structure militaire, s’installe au château de Massé, à Gueyze. Le 15 juillet, à l’entrée du village de Sos, un résistant abattit un officier de la Wehrmacht. En guise de représailles, trois prisonniers furent pendus. Le 22 juillet, 500 Allemands de la milice attaquèrent le château de Gueyze. Le bataillon Néracais, qui avait le soutien du bataillon d’Armagnac, décida le décrochage prévu dans le plan de défense. L’ennemi appliqua la politique de la terre brûlée en détruisant 14 fermes environnantes, ainsi que le château de Massé.
Il fut tué à l’ennemi dans un combat le 22 juillet 1944 au lieu-dit Massé, à Sos
(Landes).
Il est inhumé Section de la vieille église, au cimetière communal, à Saint-Léger (Lot-et-Garonne).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Saint-Léger et la stèle commémorative à Gueyze-Sos (Lot-et-Garonne) ainsi que sur le monument commémoratif du Bataillon de l’Armagnac à Panjas (Gers).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248335, notice PEOTA Antonio par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 28 mai 2022, dernière modification le 28 mai 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 127218 (nc), SHD Vincennes, GR 16 P 465394 (nc) et GR 19 P 32/3 page 62.— SUDOUEST.FR du 24/07/2019, 75 ans après les combats dans la vallée de la Gueyze.— Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément