COLLOMP Louis, Pierre, Emile, François

Par Jacques Girault

Né le 31 juillet 1936 à Ollioules (Var), mort le 23 août 2019 à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) ; ouvrier électricien aux Forges et Chantiers de la Méditerranée ; militant syndical ; militant communiste.

Louis Collomp était le fils d’Alexandre Collomp, ajusteur-mécanicien et de Marie Roux, sans profession, qui moururent dans les années suivantes. Il eut un tuteur André Rancurel qu’il déclarait comme « invalide » dans les années 1960, de tendance socialiste. Titulaire du CAP d’électricien, il travaillait aux FCM à La Seyne (Var) comme opérateur-contrôleur. Il effectua son service militaire dans la Marine nationale comme matelot de deuxième classe, opérateur radio et resta en Algérie pendant dix mois.
Il se maria le 8 juillet 1961 à La Seyne avec Huguette Giraudo, sans profession, fille de Joseph Giraudo, ouvrier tôlier, et de Léonie Giraudo, sans profession. Le couple habitait dans la Cité Berthe et avait un enfant en 1963.
Louis Collomp, membre de la Jeunesse ouvrière chrétienne et de son bureau fédéral (1956-1959), suivit pendant une semaine un stage de « promotion ouvrière » à Poitiers (Vienne) en avril 1959. Il adhéra, comme sa future épouse, aux Jeunesses communistes en 1959 puis au Parti communiste français en janvier 1960. Membre du bureau de sa cellule aux FCM, puis du comité de section en 1960, il devint secrétaire à l’organisation de la section en 1962 et, la même année, suivit l’école fédérale en juillet 1962. Admis pour suivre l’école centrale du PCF (17 mai-15 juin 1963), il y renonça car il n’avait pas obtenu son congé.
Membre de la CGT depuis 1959, devint rapidement responsable de la section syndicale Electricité, puis en 1960 fut délégué au comité d’entreprise en 1962.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248365, notice COLLOMP Louis, Pierre, Emile, François par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 mai 2022, dernière modification le 24 mai 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. de la fédération du Var du PCF.

Version imprimable Signaler un complément