BRIAT André

Par Dominique Tantin

Né le 16 mai 1924 à Beaulieu-sur-Dordogne (Corrèze), exécuté sommairement le 15 juin 1944 à Orgnac-sur Vézère (Corrèze) ; résistant des Francs-Tireurs et Partisans (FTP).

André Briat avait rejoint les maquisards FTP de Corrèze en octobre 1943. Sergent-chef dans la 235e compagnie, André Briat fut vraisemblablement capturé et exécuté sommairement par les Allemands.
Il fut homologué Interné Résistant et FFI.
Son nom est inscrit sur les monuments aux Morts de Beaulieu-sur-Dordogne et de Bassignac-le-Bas (Corrèze).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248561, notice BRIAT André par Dominique Tantin , version mise en ligne le 1er juin 2022, dernière modification le 1er juin 2022.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 90447 et Caen SHD/ AC 21 P 732834 (nc). — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — FTPF : Mouvement FTPF de la Corrèze GR 19 P 19/5, p. 61/135. — Maquis de Corrèze, 150 combattants et témoins, Paris, Éditions Sociales, 1975, p. 520.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément