KILJANSKI ou KIELCAUSKI ou KILLKANSKI ou KULCACUFCI François ou Franciszek

Par Éric Panthou

Né le 21 mars 1892 à Gniezno (Pologne), massacré le 28 juin 1944 à Léobard (Lot) ; cultivateur ; victime civile.

Le nom de cette victime civile n’est certainement pas celui figurant sur son acte de décès ni sur son dossier de victime civile à Caen. Cet homme était célibataire et cultivateur. La graphie la plus plausible serait Kiljanski Franciszek ou François. Il existe un dossier au fichier central de la Sûreté nationale, en 1931, au nom de Franciszek Kiljanski.
Il fut pris en otage avec d’autres hommes par des soldats de la Wehrmacht aidés de miliciens. Les 14 otages furent emprisonnés et violentés à Cénac-et-Saint-Julien (Dordogne), puis exécutés sommairement par fusillade le 28 juin 1944 à Léobard (Lot) en bordure du ruisseau le Céou. L’un deux survécut et put témoigner.
François Kiljanski obtint la mention « Mort pour la France ».

Son nom figure sur la stèle commémorative du 28 juin 1944 à Léobard et sur le monument commémoratif 1939-1945 à Sarlat-la-Canéda (Dordogne), orthographié Killkanski.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248563, notice KILJANSKI ou KIELCAUSKI ou KILLKANSKI ou KULCACUFCI François ou Franciszek par Éric Panthou, version mise en ligne le 1er juin 2022, dernière modification le 2 juin 2022.

Par Éric Panthou

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 360501, dossier victime civile pour Kulcacufci (nc). — Mémorialgenweb. — État civil Léobard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément