MOURGUÈS Guy, Christian, Jacques

Né le 23 mai 1925 à Frayssinet-le-Gélat (Lot), massacré le 21 mai 1944 à Frayssinet-le-Gélat ; étudiant ; membre des FUJP ; victime civile.

Fils d’Ernest, Maurice, Marcel, Gaston Mourguès, né le 2 septembre 1893 à Douelle (Lot) et de Agathe, Émilie, Marthe Ladurantie, son épouse, Guy Mourguès appartenait aux Forces unies de la jeunesse patriotique (FUJP), organisation initiée par le Parti communiste et visant au rassemblement large de la jeunesse, sous l’Occupation. Célibataire, il était étudiant et sa famille habitait Frayssinet-le-Gélat (Lot), d’où était originaire sa mère. Son père exerçait la profession de mécanicien.
Le 21 mai 1944, vers 17 heures, deux colonnes de la Division de panzers SS "Das Reich" venant de Villefranche-du-Périgord (Dordogne) traversèrent le village de Frayssinet-le-Gélat. Les maisons furent fouillées et un soldat allemand fut tué.
En représailles, quinze civils rassemblés sur place furent exécutés sommairement, dont Guy Mourguès désigné parmi les dix hommes devant être fusillés devant l’église. Ayant vu son fils désigné, son père, Gaston Mourguès, aurait demandé à prendre sa place. Les soldats refusèrent et il fut abattu comme son fils. Ce dernier, élève au lycée Gambetta à Cahors (Lot), était rentré au village à l’occasion de la fête des mères.
Selon une autre version, présente sur Mémorialgenweb, le père demanda aux S.S la permission d’embrasser une dernière fois son fils et au moment où le père étreignait son fils le S.S commanda le feu et ils tombèrent tous deux avec leurs compagnons.
Son nom figure sur les monuments en hommage aux victimes à Frayssinet-le-Gélat et sur la stèle commémorative 1939-1945 du lycée Gambetta, à Cahors.

Reconnu Mort pour la France, il n’a pas de dossier de résistant mais a un dossier de victime civile.


Voir : Frayssinet-le-Gélat, 21 mai 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248676, notice MOURGUÈS Guy, Christian, Jacques, version mise en ligne le 6 juin 2022, dernière modification le 14 juin 2022.

SOURCES : AVCC, AC 21 P 381004, dossier civil tué (nc). — Arch. Dép. Lot, recensement Frayssinet-le-Gélat, 1931, p. 4. — Guy Penaud, La "Das Reich", 2° SS Panzer-Division, Périgueux, La Lauze, 2005. — François Sauteron, Le Quercy martyrisé, éditions L’Harmattan. — Mémorialgenweb. — État civil Frayssinet-le-Gélat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément