HALGAND Jean

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 15 septembre 1908 à Montoir-de-Bretagne (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), mort le 3 août 1969 à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ; volontaire en Espagne républicaine ; militant communiste de Montreuil (Seine, Seine-Saint-Denis).

Jean Halgand

Jean Halgand était le fils de Jean, Constant Halgand, 32 ans, manœuvre, et de Marie, Philomène Trémoureux, 28 ans, ménagère.

Il se maria avec Suzanne Le Morillon le 6 septembre 1930 à Montreuil (Seine, Seine-Saint-Denis). Le couple eut trois enfants : Jean, né en 1933 à Paris (XIIe arr.) ; Serge en 1939 et Bernard en 1947, tous deux nés à Montreuil. Ils perdirent également un garçon en bas âge.

Jean Halgand s’engagea dans les Brigades internationales pendant la guerre civile espagnole, comme son beau-frère Pascal d’Andréa. Domicilié à Montreuil, il fut également membre du Parti communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248788, notice HALGAND Jean par Renaud Poulain-Argiolas , version mise en ligne le 11 juin 2022, dernière modification le 18 juin 2022.

Par Renaud Poulain-Argiolas

Jean Halgand

SOURCES : Arch. Dép. Loire-Atlantique, État civil de Montoir-de-Bretagne, 1908, Naissances, Acte n°182, 3E103/61. — Souvenirs d’Olga Le Morillon rédigés entre 1990 et 1993 (non publié).

ICONOGRAPHIE : Archives de Danièle Dubois.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément