BADJI Famara

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né en 1909 à Bassènes Mandouar Sbon De Bégnona - Cercle de Ziguinchar (Sénégal), exécuté sommairement le 19 juin 1940 à Sillé-le-Guillaume (Sarthe) ; militaire, soldat du 208e régiment d’artillerie lourde coloniale.

Famara Badji était un soldat colonial du 208e RALC. La 8e batterie dont il faisait partie arriva le 17 juin 1940 à Sillé-le-Guillaume (Sarthe) pour embarquer sur les trains qui les attendaient en gare. Vers seize heures, des avions allemands qui avaient repéré le convoi le mitraillèrent. Dans la précipitation, de nombreux soldats ne purent embarquer et furent faits prisonniers le 18 juin. Il y avait parmi eux un certain nombre de soldats d’origine africaine que les Allemands exécraient. Le lendemain 19 juin, ils furent séparés du groupe et entraînés dans une prairie, "le Pré Guittet", à Sillé-le-Guillaume. Ils furent mis devant un peloton d’exécution et mitraillés à l’arme automatique. Ils furent inhumés sur place et exhumés plus tard pour être réinhumés dans le carré militaire, au cimetière communal de Sillé-le-Guillaume. Famara Badji y repose encore aujourd’hui.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et son nom figure sur la stèle commémorative des soldats sénégalais, à Sillé-le-Guillaume.


Pour plus de détails voir : Sillé-le-Guillaume (Sarthe), 19 juin 1940

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248819, notice BADJI Famara par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 12 juin 2022, dernière modification le 12 juin 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 11854 (nc).— Journal "Ouest-France" du 27/05/5014, À Sillé, la Wehrmacht exécute 14 Sénégalais.— "Les Alpes Mancelles libérées", Histoire. Le 19 juin 1940, une journée tragique gravée dans les mémoires, article publié le 30 juin 2020 par Jean-Paul Taupin président du Souvenir Français et André Hu, documentaliste.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément