FORESTIER Fernand, Auguste, Élie

Par Éric Panthou

Né le 26 février 1905 à Auzits (Aveyron), mort en action le 8 juin 1944 à Issendolus (Lot), lieu-dit Gabaudet ; gendarme ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils d’Augustin, Baptiste Forestier, 34 ans, cordonnier, et Marie, Léonie Bouscayrol, son épouse, 33 ans, sans profession, Fernand Forestier se maria avec Marcelle, Julie, Albine Moly, le 31 décembre 1927 à Montbazens (Aveyron).
En 1944, il était gendarme, relevant de la 17e légion de gendarmerie, affecté à la brigade de Figeac (Lot). Il fait partie des nombreux gendarmes qui se rallièrent le 8 juin à la ferme du Gabaudet, commune d’Issendolus (Lot), bâtiment isolé au milieu des bois servant de cantonnement clandestin et de maquis mobilisateur aux groupes de résistants FTPF.
En fin d’après-midi, peu après leur arrivée et à la suite d’une observation aérienne allemande ainsi que d’une probable dénonciation faite par un gradé de gendarmerie de Gramat (Lot) acquis aux vues collaboratrices, la ferme fut encerclée par une colonne blindée de chars, chenillettes et soldats Waffen SS identifiés comme appartenant à la 2e SS-Panzer-Division « Das Reich ». Après un combat violent et déséquilibré au cours duquel la plupart des maquisards furent tués les armes à la main, les bâtiments furent incendiés et les survivants prisonniers, qu’ils soient combattants ou civils, furent sommairement exécutés ou achevés à la baïonnette
C’est dans ces circonstances que Fernand Forestier trouva la mort aux côtés de 17 autres résistants FFI.
Il obtint la mention « Mort pour la France », et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Son nom figure sur les monuments aux morts de Figeac, Auzits (Aveyron) et sur le monument en hommage aux morts de Gabaudet à Issendolus.


Voir : Gabaudet, commune d’Issendolus, 8 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248833, notice FORESTIER Fernand, Auguste, Élie par Éric Panthou, version mise en ligne le 12 juin 2022, dernière modification le 12 juin 2022.

Par Éric Panthou

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 185805, dossier militaire tué (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 228420, dossier FFI (nc) ; GR 19 P 46/52, p. 31. — Mémorialgenweb. — État civil Auzits (en ligne).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément