FEIGENBAUM Claire (ou FEYGENBAUM). Pseudonymes : Louise, FAGET Claire

Née le 16 janvier 1920 en Roumanie ; militante trotskiste.

Claire Feigenbaum vint en France fin 1936 avec David Korner (Barta) dont elle était la compagne, avec l’intention première de se rendre en Espagne. Ils prirent contact à Paris avec les dirigeants du Parti ouvrier internationaliste – Korner appartenant au mouvement trotskiste depuis 1933 – qui les dissuadèrent de partir en Espagne. Ils militèrent dès lors au sein du POI et adhérèrent fin janvier 1939 au Parti socialiste ouvrier et paysan avec la minorité du POI animée par Jean Rous et Yvan Craipeau, conformément aux décisions des instances de la IVe Internationale. Claire Feigenbaum fut élue secrétaire des JSOP de la Troisième section de Paris.

Arrêtée en janvier 1940, suite à un coup de filet atteignant un groupe de militants de l’ex-PCI de Pierre Frank* et Raymond Molinier*, elle fut libérée début mai 1940. En fait, elle n’appartenait plus à cette époque à aucun des deux principaux groupes trotskistes, ayant quitté, début septembre 1939 avec David Korner, l’ex-POI devenu par la suite Comité de la IVe Internationale. Ils venaient de faire paraître trois numéros d’une feuille clandestine, L’Ouvrier, d’octobre 1939 à janvier 1940 et s’attachèrent à former quelques jeunes en vue d’un nouveau groupement exempt du « relâchement organisationnel » qui prédominait dans la section officielle de la IVe Internationale. Le petit groupe animé par Korner et Claire Feigenbaum fit paraître ensuite, d’octobre 1942 à août 1944, 34 numéros du journal clandestin La Lutte de classes. En octobre 1944, ce journal devint l’organe de l’Union communiste (IVe Internationale) qui atteignit une certaine notoriété en intervenant d’une façon décisive dans le déclenchement et la conduite de la grève aux usines Renault en avril-mai 1947. Ce groupe cessa d’exister en 1950.

Il y a identité avec Irène Korner.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24891, notice FEIGENBAUM Claire (ou FEYGENBAUM). Pseudonymes : Louise, FAGET Claire, version mise en ligne le 8 mars 2009, dernière modification le 29 juin 2020.

SOURCES : J. Pluet-Despatin, La Presse trotskyste en France de 1926 à 1968, Presses universitaires de Grenoble 1978, Les trotskystes et la guerre 1940-1944, Éditions Anthropos, 1980. — Témoignages divers dont celui de Claire Feigenbaum.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément