BRANCHU Gérard, Félix, Aimé

Par Dominique Tantin

Né le 7 septembre 1922 à Angers (Maine-et-Loire), mort accidentellement le 30 août 1944 à Vernoux-en-Gâtine (Deux-Sèvres) ; étudiant ; résistant FTPF, homologué Forces Françaises de l’Intérieur (FFI).

Gérard Branchu était le fils d’Alexandre Valentin Branchu et de son épouse Germaine Marie née Pipet. Célibataire, il était domicilié à Angers.
Résistant et maquisard, il appartenait aux FTPF des Deux-Sèvres qu’il avait rejoints à partir du 1er juin 1944.
Affecté à la surveillance du camp de prisonniers de guerre constitué à Vernoux-en-Gâtine (Deux-Sèvres), il périt accidentellement, victime d’un « tir de mitraillette » (Mémoire des Hommes) le 30 août 1944.
Il fut homologué FFI et obtint la mention « Mort pour la France » par décision en date du 15 juin 1945.
La Médaille de la Résistance lui fut décernée par décret en date du 18 janvier 1968 (JO du 2 février).
Son nom est inscrit à Vernoux-en-Gâtine sur le monument aux Morts et sur la plaque commémorative de l’église.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248938, notice BRANCHU Gérard, Félix, Aimé par Dominique Tantin , version mise en ligne le 15 juin 2022, dernière modification le 15 juin 2022.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AVCC, AC 21 P 3296. SHD, Vincennes GR 16 P 87612 (nc) et GR 19 P 79/5, p. 25 et 30. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Acte de décès (transcription à Angers) communiqué par Michel Thébault.

Version imprimable Signaler un complément