CANO SALVA Pedro

Par Claude Pennetier

Né le 3 juin 1915 à La Plata (Argentine), mort en déportation en 1945  ; combattant libertaire en Espagne, résistant en France.

Pedro Cano Salva naquit dans une famille juive séfarade en Argentine. Il semble être venu en Espagne avec sa famille à une date non précisée. Il fut ouvrier du bâtiment syndiqué CNT-FAI. En octobre 1936 il intégra les « Milicia confederales » (CNT, FAI, AIT) dans l’infanterie. Sa carte militaire le disait domicilié à Salas (Almeria) et « l’observation familiale » ne cite que sa mère, Antonia Salva Salveti. Son cousin Bartolome le suivit dans la colonne Terre et liberté. Nous n’en savons pas plus sur sa situation pendant les combats.
Il participa à la Retirada et séjourna dans les camps français. Il participa à la Résistance en France dans des groupes anarchistes avant d’être arrêté. Déporté, il entra à Mauthausen comme Espagnol mais il fit savoir qu’il était Argentin, pays neutre, mais rien n’y fit. Il fut envoyé travailler à Neudorf Wiener et, à la fin de guerre, participa à la marche forcée en direction de Mauthausen. Semble-t-il libéré, il disparut, sa famille n’a plus jamais eu de nouvelles de lui. On peut penser qu’il est mort en Allemagne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article249019, notice CANO SALVA Pedro par Claude Pennetier, version mise en ligne le 19 juin 2022, dernière modification le 20 juin 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES  : SHD, Vincennes, titre, homologations et services pour faits de résistance, GR 16 P 104344. — Notes de Corinne Marie Flores.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément