LORIMIER René, Henri, Victor

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 13 septembre 1926 à Quiévrechain (Nord), exécuté sommairement le 8 août 1944 à Bouloire (Sarthe) ; bûcheron ; résistant.

René LORIMIER
René LORIMIER
Nathalie LAMORE photographie sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0.

René Lorimier était le fils de Louis Henri et de Odette Marie Donnaint. La famille se réfugia dans la Sarthe en 1940 et le père trouva un travail chez Émile SIMON. René se serait marié avant 1943 avec Andrée Émilienne SIMON (1926-2020) dont il eut deux filles jumelles née en 1943 : Jacqueline Suzanne Thérèse SIMON-LORIMIER (1943-1973) et Thérèse SIMON-LORIMIER (dates non connues).
En 1944 il exerçait le métier de bûcheron comme souvent le faisait les réfractaires au STO.
Il entra dans la Résistance et à la suite d’une dénonciation, il fut tué ou exécuté probablement par les Allemands ou des miliciens, avec deux autres camarades, le 8 août 1944 à la butte d’Ardenay, officiellement à Bouloire (Sarthe).
Il obtint la mention « Mort pour la France »
Son décès fut l’objet d’un jugement du Tribunal de Paris en date du 22 novembre 1961 transcrit à Bouloire le 4 décembre 1961.
Il est inhumé dans le carré militaire du cimetière communal, à Bouloire.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Bouloire (Sarthe).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article249059, notice LORIMIER René, Henri, Victor par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 22 juin 2022, dernière modification le 22 juin 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

René LORIMIER
René LORIMIER
Nathalie LAMORE photographie sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0.

SOURCES : Bouloire Délibération du Conseil municipal du 12 octobre 2020.— Mémorial genweb.— Geneanet.

Version imprimable Signaler un complément