ROBINET Monique

Par Jean-Louis Ponnavoy

Cheminote ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de la Meurthe-et-Moselle.

Veuve d’un militant FO du Livre Claude Robinet, Monique Robinet devint garde-barrières à la section Équipement de Blainville-sur-l’Eau (Meurthe-et-Moselle). Elle fut élue en mars 1982, membre de la commission nationale féminine mais n’effectua semble-t-il qu’un seul mandat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article249170, notice ROBINET Monique par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 27 septembre 2022, dernière modification le 26 juin 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Louis Botella et Gonzalo San Geroteo in Force ouvrière chez les cheminots, tome 3, Éditions du Petit Pavé, 2017.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément