LAFON Pierre, Jean, Jacques

Par Éric Panthou

Né le 9 août 1924 à Saint-Céré (Lot), mort en action le 8 juin 1944 à Isendolus (Lot), lieu-dit Gabaudet ; résistant au sein des FTPF homologué FFI.

Fils de Jacques Lafon, né le 27 juin 1893 à Saint-Céré, cultivateur, et de Marie, Jeanne Bray, née le 10 mars 1895 à Lacandourcet (Lot), sans profession, son épouse, Pierre Lafon a appartenu au maquis Gabaudet, du nom du camp FTP installé à la ferme de Gabaudet, commune d’Issendolus (Lot), sur le Cause de Gramat.
La ferme de Gabaudet fut attaquée le 8 juin 1944 par une unité de la division SS Das Reich, faisant plusieurs dizaines de tués parmi les FFI mais aussi des civils et des dizaines de prisonniers. Pierre Lafon figure parmi les tués. Son acte de décès a été transcrit le 5 août 1944 à l’état civil de Gramat alors que la transcription de son décès sur son acte de naissance fait état d’un décès à Issendolus. Il est bien indiqué qu’il a été tué à Issendolus mais inhumé à Gramat. La ferme de Gabaudet étant à cheval sur trois communes : Issendolus, Gramat et Reilhac.
Il a été reconnu « Mort pour la France » et fut homologué FFI pour la période du 1er janvier au 8 juin 1944.
Son nom figure sur la stèle de Gabaudet, le monument aux Morts de Saint-Céré et sur une plaque commémorative de l’église de cette commune. Il figure aussi sur le monument aux Morts de Cavagnac (Lot).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article249880, notice LAFON Pierre, Jean, Jacques par Éric Panthou, version mise en ligne le 27 juillet 2022, dernière modification le 27 juillet 2022.

Par Éric Panthou

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 60677, dossier militaire tué (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 329421, dossier FFI (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 46/52 maquis Gabaudet. — LADEPECHE.fr du 19 avril 2022 Gramat. Gabaudet-Donadieu : la mémoire vive. — Mémorialgenweb. — État civil Saint-Céré et Gramat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément