MARTIN François

Par Annie Pennetier

Né le 25 avril 1895 à Botmeur (Finistère), massacré le 5 août 1944 à Pleyben (Finistère) ; carrier ; victime civile.

François MARTIN était le fils de Marie MARTIN. Il fut légitimé par le mariage de cette dernière avec Louis MARTIN le 1er août 1897 à Botmeur (Finistère).
Incorporé au 19e RI le 8 septembre 1915, il fut classé service auxiliaire pour vue insuffisante. Il passa au 36e régiment d’infanterie territoriale le 20 juillet 1917, puis au 106e RI le 14 février 1919.
Rendu à la vie civile le 16 septembre 1919, il se retira à Pleyben (Finistère) où il habitait avant son incorporation.
La dernière profession indiquée sur le feuillet matricule est celle de manœuvre au fond.
En 1944, il travaillait à la ferme d’Yves Le Moal à Kerviadec en Pleyben.
Le 5 août 1944, les troupes allemandes qui se repliaient sur la presqu’île de Crozon au fond de la rade de Brest passèrent à Pleyben en bordure de la route de Châteauneuf-du-Faou au lieu-dit Kerviadec vers 11h30. Un véhicule de patrouille s’arrêta à l’entrée d’un chemin et fit feu sur des civils. Tous employés à la récolte de la moisson, ils rentraient à la ferme d’Yves Le Moal pour déjeuner.
François Martin, Yves Le Moal, ainsi que Jean Le Guern, Yves Jamet, cantonnier, et ses deux fils Jean, 15 ans, et René Pierre, 13 ans, furent tués de rafales de mitraillette.

François Martin obtint la mention « Mort pour la France ».

Une stèle fut érigée en 1997 à Kerviadec à l’initiative du maire de Pleyben, Yves Jamet, frère de Jean et René Jamet. Chaque année, les descendants des six fusillés et leurs amis viennent fleurir le monument.


Pleyben (Finistère), 5 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article250830, notice MARTIN François par Annie Pennetier, version mise en ligne le 7 septembre 2022, dernière modification le 7 septembre 2022.

Par Annie Pennetier

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21P 375369 (nc). — Arc. Dép. Finistère, registre matricule, Châteaulin, 1915, 2712. — Georges-Michel Thomas, Alain Le Grand, Le Finistère dans la guerre 1939-1945, tome 2, Éditions de la Cité, 1981, p.221. — Mémoire des hommes. — Nathalie Bremaud, Site Les amis de la résistance du Finistère 8 août 2022. — État civil, acte de naissance n°10.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément