DEROIN André, Émile, Philippe, Alphonse

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 septembre 1908 à Saint-Brisson-sur-Loire (Loiret), mort en action le 18 août 1944 à Saint-Gondon (Loiret) ; ouvrier agricole ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

André, Émile, Philippe, Alphonse Deroin était le fils d’Alphonse, Louis, Philippe Deroin, boulanger, et de Léontine, Alphonsine Aupetit, son épouse, boulangère.
Il épousa Andréa, Léotie, Lucienne Massé le 24 novembre 1930 à Saint-Martin-sur-Ocre (Loiret).
En 1944, il habitait dans cette commune et était ouvrier agricole.
Il entra dans la Résistance aux Corps francs Vengeance et au groupe du maquis de Coullons, secteur de Gien, où ses services furent homologués à compter du 1er juin 1944. Il était membre de la compagnie Bildstein.
Le maquis de Coullons réseau Étienne-Leblanc sera rattaché au mouvement OCM pour la période du 13 juillet au 30 août 1944 (BO. 328-3 du .1er mai 1958)
Le 18 août 1944, au retour d’une mission à Saint-Brisson-sur-Loire (Loiret) conduite par le lieutenant Rémy, deux voitures de la Résistance tombèrent dans une embuscade tendue par les Allemands à la "côte des Vignes" à environ 1800 m du bourg. À bord de ces véhicules se trouvaient sept hommes du maquis de Coullons, proche de Saint-Gondon (Loiret). La voiture du lieutenant stoppa brutalement devant deux Allemands qui levaient les bras. Les autres étaient en position de combat. L’accrochage dura près d’une heure et quatre FFI, dont André Deroin, furent tués dans l’action.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur la plaque commémorative des FFI du Loiret, dans le musée départemental de la Résistance, à Lorris, le monument de la Résistance, à Saint-Gondon, le monument aux morts, à Saint-Brisson-sur-Loire (Loiret) et le monument aux morts et une plaque commémorative au cimetière, à Saint-Martin-sur-Ocre (Loiret).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article250920, notice DEROIN André, Émile, Philippe, Alphonse par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 9 septembre 2022, dernière modification le 9 septembre 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 117684 (nc) ; SHD, Vincennes, GR 16 P 177048 (nc) et GR 19 P 45/1 p. 65 et 45/19, p. 14.— Journal "La République du Centre" Résistance : le maquis Bildstein en 1944, article publié le 29/10/2013.— Ville de Gien, La résistance dans le Giennois, livret édité pour le 75e anniversaire de la libération.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— Geneanet.— État civil, acte de décès n°18.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément