ANDRÉ César, Raphaël

Né le 6 mai 1819 à Baume-les-Dames (Doubs). Tailleur d’habits. Président de la Société de secours mutuels de Baume, il fit de la propagande dans le canton de Rougemont et en Haute-Saône. Il fut condamné à la déportation en Algérie avec le signe moins (transportation simple) après le coup d’État du 2 décembre comme « meneur socialiste avoué » réunissant « le caractère de l’homme besogneux et de l’homme convaincu », et « couvert de dettes ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25142, notice ANDRÉ César, Raphaël , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Roger Marlin, L’Épuration politique dans le Doubs après le coup d’État du 2 décembre 1851. Dôle, 1957.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément