FÉRAUD Robert, Eugène, Maurice

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 15 mai 1925 à Neuilly-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine), mort à l’hôpital le 2 septembre 1944 à Paris (XVIIIe arr.) des suites de blessures reçues le 22 août 1944 à Paris (IXe arr.) ; négociant en meubles ; résistant FFI.

Robert Féraud était le fils de Maurice Henri Féraud et de Suzanne Marie Reine Poux. Il était marié avec Mireille Georgette Bardot et domicilié 16 rue du Marché à Neuilly-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine). Il exzerçait la profession de négociant en meubles.
Il entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur du IXe arrondissement secteur nord de Paris, où ses services furent homologués du 1er juin au 25 août 1944.
Le 22 août 1944, il fut atteint de deux balles dans les couloirs de l’hôtel Diamond, alors qu’il pourchassait un milicien. Il mourut des suites de ses blessures le 2 septembre 1944, 2 rue Carpeaux, à Paris (XVIIIe arr.).
Robert Féraud est inhumé dans le cimetière nouveau de Neuilly, à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur la plaque commémorative de la mairie, et sur le monument aux morts de l’arrondissement, à Paris (IXe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article251442, notice FÉRAUD Robert, Eugène, Maurice par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 8 octobre 2022, dernière modification le 8 octobre 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 183346 (nc) et GR 16 P 220596 (nc).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb (nc).— État civil, acte de décès n°3939.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément