VIAZAC André, Roger

Par Jean-Luc Marquer

Né le 18 février 1923 à Vernoux, aujourd’hui Vernoux-en-Vivarais (Ardèche), mort le 11 juillet 1944 à Freyssenet (Ardèche) ; résistant FTPF, homologué Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

André, Roger Viazac était fils d’Alfred, Jules Viazac, commis aux écritures au Trésor Public, et de Dina Bard, son épouse.
Habitant La Voulte, aujourd’hui La Voulte-sur-Rhône (Ardèche), André Viazac s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs de la 7108e compagnie de FTPF de l’Ardèche (matricule 73379). Ses services sont homologués du 8 juin au 11 juillet 1944.
Adolphe Demontès indique « Tué à Freyssenet » sans plus d’explications. Le site mémoire des hommes n’est pas plus explicite, n’indiquant ni date, ni lieu, hormis le département de l’Ardèche, et aucune cause du décès.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 22 avril 1966 paru au JO du 4 juin 1944.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Vernoux-en-Vivarais (Ardèche), et sur le monument aux morts 1939-1945, à La Voulte-sur-Rhône (Ardèche).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article251477, notice VIAZAC André, Roger par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 21 octobre 2022, dernière modification le 21 octobre 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 170862 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 592543 (nc) ; GR 19 P 7/9, p. 4. — Arch. Dép. Ardèche, Recensement, , 1936, p. 33. — Adolphe Demontès, L’Ardèche martyre, Imp Mazel, Largentière, 1946. — Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable