PÉCAUT Solange, Yvonne [née RÉVILLE]

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née le 8 décembre 1907 à Paris (XVIIe arr.), victime civile des combats de la Libération morte le 25 août 1944 à Paris (VIIe arr.) ; victime civile.

Solange Pécaut était la fille de Albert Étienne Réville, entrepreneur de transports et de Yvonne Walbaum, sans profession. Elle était mariée avec Henri Jacques Pécaut et domiciliée 35 avenue de Ségur, à Paris (VIIe arr.)
Elle décéda en son domicile le 25 août 1944 à 13h40, sans doute victime des combats de la Libération. Selon l’acte de décès elle était sans profession.
Selon un auteur d’une notice qui lui est consacrée sur Geneanet : « Tuée par les Allemands lors de la libération de Paris. Pour avoir fait un signe à un résistant, de son balcon, les Allemands lui tirèrent dessus ».
L’acte de décès fut dressé le 26 août 1944 sur la déclaration de Henri Barbeau, 34 ans, employé (probablement des pompes funèbres), 109 bis rue Saint-Dominique.
Elle obtint la mention « Mort pour la France » sur décision du Secrétariat général aux Anciens combattants en date du 23 janvier 1946.
La consultation du dossier AVCC permettra de mieux établir les circonstances de sa mort.
Son nom figure sur les plaques commémoratives de la mairie à Paris (VIIe arr.)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252007, notice PÉCAUT Solange, Yvonne [née RÉVILLE] par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 4 novembre 2022, dernière modification le 4 novembre 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 384923 (nc).— Geneanet.— État civil (acte de décès n° 1255).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément