LAINÉ J.

Par Julien Chuzeville

Militant socialiste guesdiste à Paris

En 1889 et 1890, J. Lainé (ou Laîné ?) était le trésorier du Parti ouvrier (PO).
En février 1890, il écrivit à plusieurs reprises à Wilhelm Liebknecht afin de lui adresser la souscription du PO pour la campagne électorale des socialistes en Allemagne. Il signait : « J. Lainé, trésorier du Conseil national du Parti ouvrier, 36 rue de l’Arbalète (Paris) ». Lainé envoya 100 francs le 10 février, puis 375 francs le 17 février, et enfin 47 francs le 2 mars. Il adressait également ses vœux « pour le succès complet et définitif de votre grand parti, qui représente actuellement si noblement et si vaillamment le Parti socialiste international ». Un rapport de police du 2 mars 1890 indique : « L’Agglomération parisienne [sous-entendu : du Parti ouvrier] par l’entremise de Lainé, a envoyé 400 francs à Liebknecht pour soutenir la campagne électorale des socialistes allemands. Liebknecht a remercié par lettre. » (le total de la police est donc faux, puisqu’il s’agit en fait de 522 francs).
En septembre 1890, J. Lainé était toujours membre du Conseil national du Parti ouvrier, de 7 membres, aux côtés notamment de Jules Guesde et Paul Lafargue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252295, notice LAINÉ J. par Julien Chuzeville, version mise en ligne le 14 novembre 2022, dernière modification le 14 novembre 2022.

Par Julien Chuzeville

SOURCES : Archives Jules Guesde et Wilhelm Liebknecht de l’Institut international d’histoire sociale (IISG) d’Amsterdam. — Arch. PPo., Ba 1473, dossier "Socialisme en Allemagne 1890-1914". — Le Socialiste, 21 septembre 1890.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément