GRENIER Léon Louis

Par Pierre Bonnaud

Né le 15 janvier 1902 à Boulieu-lès-Annonay (Ardèche), mort des suites de blessures le 26 août 1944 au Puy, aujourd’hui Le Puy-en-Velay (Haute-Loire), blessures infligées par l’armée allemande lors d’une opération de représailles le 8 août 1944 à Boulieu-lès-Annonay ; ouvrier papetier ; victime civile.

Fils de Pierre Grenier et de Marie-Reine Guigual (décédés au moment des faits, le 8 août 1944), marié à Marie-Augustine Mounier, le papetier Léon Grenier fut abattu par des soldats allemands alors qu’il regagnait son domicile à Boulieu-lès-Annonay (Ardèche).
Ce jour-là, le 8 août 1944, vers 11 heures, une troupe de soldats allemands et d’auxiliaires turkmènes, venus de la caserne de La Tour-Maubourg à Valence (Drôme), occupa le village, en représailles à l’action de la résistance qui avait immobilisé la veille un convoi allemand chargé d’une cargaison de deux tonnes de tabac. La troupe allemande se livra à de multiples exactions : fouilles des maisons (plusieurs furent incendiées), viols de deux habitantes. Un autre civil, Jules Gay, fut victime des tirs allemands.
Grièvement blessé, il fut transporté à l’hôpital du Puy, aujourd’hui Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) où il décéda le 26 août 1944.
La mention « Mort pour la France », inscrite dans l’avis de décès, a été attribuée à Léon Grenier en exécution des instructions du ministère des anciens combattants et pensionnés.
Il est enterré dans la tombe familiale au cimetière communal de Boulieu-lès-Annonay.
Son nom figure sur le monument aux morts de Boulieu-lès-Annonay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252488, notice GRENIER Léon Louis par Pierre Bonnaud, version mise en ligne le 24 novembre 2022, dernière modification le 24 novembre 2022.

Par Pierre Bonnaud

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 350774 (nc). — Arch. Dép. du Rhône, Mémorial de l’Oppression, 3808W -156. — Brochure Boulieu, imp.Bétinas, 1967, (PP 59-60, récit des représailles allemandes par Joseph Monier et Camille de Montgolfier). — L-F Ducros, Montagnes ardéchoises dans la Guerre T.III (p. 210). — A. Boudon, Des grenades sous le plancher, carnets de La Vanaude, 2001 (p.194-197). — Compléments de Jean-Luc Marquer. — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb. — Geneanet. — État-civil, mairie de Boulieu-lès-Annonay, avis de décès n°22, transcription de l’extrait du registre des actes de l’État-civil de la ville du Puy le 12 décembre 1944

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément