VERDIER Pierre, André, Eugène

Par Dominique Tantin

Né le 24 janvier 1916 à Montreuil-sous-Bois (Seine, Seine-Saint-Denis), mort en action le 20 juin 1944 à Barbaste (Lot-et-Garonne) ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Stèle commémorative à Lausseignan, à la sortie de la commune de Barbaste sur la route de Casteljaloux (D 655).
Stèle commémorative à Lausseignan, à la sortie de la commune de Barbaste sur la route de Casteljaloux (D 655).
Crédit : MémorialGenWeb.

Pierre Verdier était le fils de Eugène Lodoïs, alors âgé de 29 ans, droguiste, et de son épouse Andrée Émilie née Prévost, âgée de 21 ans, domiciliés 44 bis rue de Vincennes à Montreuil-sous-Bois. Le 22 juin 1940, à Agen (Lot-et-Garonne), Pierre Verdier épousa Anne-Marie Labalue [?].
Il rejoignit les maquisards du Lot-et-Garonne au sein du Bataillon AS néracais (du nom de la ville de Nérac, sous-préfecture du Lot-et-Garonne) commandé par Gabriel Lapeyrusse, alias Colonel Gabriel (1907-1966), du mouvement Combat.
Il périt le 20 juin 1944 avec son compagnon Jules Hamel, abattu d’une rafale de mitrailleuse, en défendant un barrage forcé par une colonne allemande de la 2e SS Panzerdivision Das Reich à Lausseignan, à la sortie de la commune de Barbaste sur la route de Casteljaloux.
Les noms des deux maquisards sont inscrits sur une stèle érigée sur le lieu du combat, ainsi que sur le monument aux Morts de Lausseignan.
Il ne semble pas répertorié sur Mémoire des Hommes.


Notice provisoire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252513, notice VERDIER Pierre, André, Eugène par Dominique Tantin , version mise en ligne le 26 novembre 2022, dernière modification le 28 novembre 2022.

Par Dominique Tantin

Stèle commémorative à Lausseignan, à la sortie de la commune de Barbaste sur la route de Casteljaloux (D 655).
Stèle commémorative à Lausseignan, à la sortie de la commune de Barbaste sur la route de Casteljaloux (D 655).
Crédit : MémorialGenWeb.
Monument aux Morts de Barbaste-Lausseignan
Monument aux Morts de Barbaste-Lausseignan
Crédit : Geneanet.

SOURCES : François Frimaudeau, L’accrochage de Barbaste-Lausseignan, in La Résistance en Lot-et-Garonne, CD-Rom AERI, 2011. — Guy Penaud, La Das Reich, 2e SS Panzerdivision Das Reich, Périgueux, La Lauze, 2005, p. 447. — MémorialGenWeb. — Geneanet. — Arch. Dép. de Seine-Saint-Denis (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément