RENAUD Jules [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Facteur enregistrant puis commis au chemin de fer ; syndicaliste CGT de l’Algérois (Algérie).

Facteur enregistrant en gare de Hussein-Dey (réseau de chemin de fer de l’État), Jules Renaud figura, en octobre 1936, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués auprès du Conseil supérieur des chemins de fer en Algérie.

En mars 1938, toujours affecté dans la même résidence ferroviaire, il était secrétaire adjoint du syndicat CGT des cheminots de Maison-Carrée [El Harrach].

Au cours des années 1945 à 1949 au moins, un militant nommé Jules Renaud, commis de première classe en gare, assumait différentes fonctions : membre du conseil puis trésorier adjoint du syndicat d’Alger, candidat lors de la désignation, en septembre 1946 et en juillet 1949, auprès du chef de l’arrondissement Exploitation d’Alger…Il s’agit probablement de la même personne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252576, notice RENAUD Jules [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 28 novembre 2022, dernière modification le 28 novembre 2022.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], octobre 1936, mars 1938, juin-juillet 1945, mai 1946, septembre 1946, juin-juillet 1949 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément