FOULIN Edouard

Par Philippe Pauchet

Né le 10 janvier 1875 à Amiens (Somme) ; ouvrier teinturier ; militant anarchiste.

Né rue de la poissonnerie d’eau douce dans le quartier Saint-Leu à Amiens, Edouard Foulin était le fils de Fulgence Foulin, terrassier, et de Félicie Bourgeois. Il vivait dans le quartier Saint-Leu où il était ouvrier teinturier.
Dès 1890 il était signalé comme militant très actif. Sa propagande anarchiste lui valut d’être régulièrement licencié. Il fréquentait les libertaires du groupe d’Amiens et participait aux manifestations anarchistes. En octobre-novembre 1893 il prit part à la grève des teinturiers. Le dimanche 10 mars 1901, lors de la mi-carême, accompagné de Ferdinand Calazel, Aline Marcellin, Jules Lemaire, Edouard Dubourguet, Emilien et Camille Tarlier, Edmond Carpentier, Edmond Pépin, Rupert Péchin, et Goullencourt, il avait parcouru la ville à bord d’un char représentant Le Capital écrasant le travail d’où étaient jetés des papillons portant les inscriptions "A Bas le capital, Ni maître, ni valet !", "A bas l’autorité, Vive l’anarchie !", " La femme est l’égale de l’homme", "La propriété c’est le vol. A bas l’autorité".
À la fin de l’année 1923, il participa à l’emprunt pour Le Libertaire quotidien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252607, notice FOULIN Edouard par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 29 novembre 2022, dernière modification le 29 novembre 2022.

Par Philippe Pauchet

SOURCES : État civil. — Arch. Nat., BB 186450. — Arch. Dép. Somme, 4M173. — Le Libertaire, 1923. — Dictionnaire des militants anarchistes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément