FENWICK Ian

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 11 août 1910 à Malmesbury (Wiltshire, Royaulme-Uni), mort en action le 7 août 1944 à Chambon-la-Forêt (Loiret) ; militaire SAS ; résistant.

Ian FENWICK
Ian FENWICK
Benoit THIAULT photographie sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0.

Ian Fenwick était le fils du capitaine Charles Harry Fenwick et de Lilian Everett.
Il fit des études à partir de 1924 à l’université de Cambridge et pratiqua le cricket au Collège de Winchester où il était caporal suppléant dans les cadets puis il étudia l’art à Leicester et ensuite à l’école des beaux-arts de Berlin, où il fut attaché à l’ambassade britannique. Il perfectionna son talent naturel pour les dessins humoristiques et devint un dessinateur professionnel. Au cours des années 1930, ses dessins parurent dans de nombreux magazines, dont Punch, et Men Only. Il illustra également de nombreux livres. Au cours de ses voyages en Autriche et en Suisse, il devint un skieur compétent et en 1937, il produisit « Je vous dis », un guide comique des sports d’hiver écrit et illustré par lui-même.
Le 19 février 1937, il entra comme second lieutenant au Leicestershire Yeomanry et servit au Royal Artillery puis au King’s Royal Rifle Corps.
Il se trouvait en Amérique quand la guerre éclata et il revint aussitôt. Le 15 février 1940 le Leicestershire Yeomanry devint le 137 Field Battery Royal Artillery.
De mars à mai 1940, il fut envoyé en mission gouvernementale secrète en Turquie et dans les Balkans.
Le 30 juin 1940, il fut transféré au 60th Rifles Kings Royal Rifle Corps. Il fut affecté au 1er Motor Battalion (MTB) KRRC au camp de Chiseldon, près de Swindon (Wiltshire).
Le 23 novembre 1940, il fut affecté aux unités auxiliaires en tant qu’officier du renseignement avec le grade de capitaine. Nommé officier du renseignement couvrant le comté de Somerset avec la ville de Bath, il était cantonné près de Taunton avec un QG 68 Monmouth Street, à Bridgewater.
Le 15 septembre 1942, il rejoignit le SOE et suivit le cours de parachutisme n° 87 à la RAF à Ringway.
Le 1er novembre 1942, il fut nommé commandant de l’École d’instruction spéciale n° 4, à Winterfold, dans le Surrey. Le 1er juin 1943, il revint dans l’armée régulière, au 1er Bataillon de transport motorisé en tant que major temporaire.
Le 1er septembre 1943, il fut affecté au dépôt des forces aéroportées comme capitaine et en février 1944, il fut volontaire pour les SAS et nommé commandant du squadron D du 1er régiment SAS.
Il fut parachuté en France durant la nuit du 16 au 17 juin 1944, avec 6 hommes et une jeep afin de travailler avec la Résistance française au sud de Paris. Il avait pour mission de saboter les communications de l’ennemi et faire sauter les voies ferrées pour faire dérailler des convois ferroviaires dans le cadre de l’Opération "Gain".
À la fin de l’opération Gain, 16 lignes de chemin de fer avaient été mises hors service et deux locomotives et 46 camions avaient été détruits.
Il était fiancé à Mme Robert Dundas (née Margaret Connell Ross), dont le mari, Robert Dundas, avait été porté disparu, puis déclaré tué en juin 1940 en France. Il avait fait sa connaissance après un saut en parachute.
Vers la mi-juillet, il arriva en forêt d’Orléans (Loiret) avec son groupe de parachutistes et opéra avec le maquis. Depuis les camps situés dans la forêt, les parachutistes et les maquisards, avec lesquels ils travaillaient, opéraient contre les forces allemandes dans la région. Les parachutistes effectuaient leurs opérations vêtus de l’’uniforme régulier de leur régiment.
Le lundi 7 août 1944, le major Fenwick, un officier FFI, les sergents W.P. Duffy, F.W. Dinkley et le caporal suppléant Meginou attaquèrent en jeep un convoi allemand, puis tombèrent dans une embuscade à Chambon-la-Forêt. La jeep fut prise sous le feu d’une mitrailleuse allemande et le major Fenwick et le caporal suppléant Meginou furent tués. Le sergent Duffy fut blessé et hospitalisé par les Allemands. Il avait pu voir le sergent Dunkley, emmené menotté par les Allemands. Ce dernier ne fut jamais revu.
Ian Fenwick est inhumé dans le carré militaire britannique, tombe 1, au cimetière communal, à Chambon-la-Forêt.
Liste de ses décorations :1939-45 Star, Africa Star ( 8th Army), Italy Star, France and Germany Star, Defence and War medals with MID oak leaf emblem.
Son nom figure sur la stèle commémorative, à Chambon-la-Forêt (Loiret).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252630, notice FENWICK Ian par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 décembre 2022, dernière modification le 2 décembre 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Ian FENWICK
Ian FENWICK
Benoit THIAULT photographie sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0.

SOURCES : British Résistance Archive.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément