échos d’histoire

Communiqué

Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, mouvement social, Le Maitron est une œuvre scientifique collective originale, internationalement reconnue. C’est l’une des plus anciennes expériences de sciences participatives à grande échelle. Il doit le rester. Le Maitron contribue puissamment à l’histoire du monde ouvrier et syndical et documente l’histoire des mouvements sociaux en France mais aussi en Europe et dans le monde.

Le site du Dictionnaire Le Maitron reste ouvert à la consultation mais le CNRS a suspendu son alimentation à titre provisoire. Il n’est actuellement plus possible de mettre en ligne ou de modifier les notices biographiques. Des problèmes dans le processus de validation des notices et dans la politique d’accès à l’interface éditoriale du site sont en effet apparus mettant en cause la qualité scientifique du Maitron et la sécurité informatique du site. Le CNRS, en tant que responsable de cette plateforme de documentation scientifique, est tenu de s’assurer du respect des normes de production, de diffusion et d’archivage des contenus du site.

Le CNRS souhaite donc que soit effectuée une révision générale de la qualité scientifique des contenus du site les plus récents et que soit réélaboré un processus clair et scientifiquement irréprochable de validation des contenus qui s’appuiera sur de nouvelles instances collectives incluant, d’une part, des scientifiques et, d’autre part, des contributeurs, auteurs, syndicats, associations, fondations qui ont contribué depuis son origine à sa réalisation, dans le respect du rôle et des missions de chacun.

Le Centre d’Histoire Sociale, laboratoire fondé par Jean Maitron, porte le Dictionnaire depuis sa création. Son directeur Emmanuel Bellanger assurera la direction scientifique du Maitron dans les mois à venir afin de mettre en place ces instances et assurer la réouverture du site aux nouvelles contributions.

Cette interruption provisoire de l’alimentation du site n’empêche ni la consultation des 220 000 notices actuelles, ni le travail des auteurs sans lequel le Maitron n’existerait pas !

Les contributeurs sont invités à poursuivre leur travail d’élaboration de nouvelles notices afin qu’elles puissent rapidement trouver leur place une fois le site du Maitron remis sur ses rails.

Communiqué
Version imprimable