FRANCK Guy, Daniel, Raymond

Par Guy Henrio

Né le 27 mai 1946 à Paris (XIIIe arr.), mort le 2 mars 2020 à Caen (Calvados) ; cheminot, chef de service mouvement ; syndicaliste CGT, membre du bureau du syndicat CGT des cheminots de Caen, secrétaire du syndicat UFCM-CGT de Caen, administrateur puis trésorier de la Mutuelle des Cheminots de Normandie (1993-2002).

Guy Franck
Guy Franck
[Droits réservés. Coll. Guy Henrio]

Guy Franck effectua son service militaire dans la Marine nationale. À cette occasion, il fut mobilisé pendant les essais nucléaires à Mururoa (Polynésie française).

Au cours des années 1970, avant ses trente ans, Guy Franck travailla comme typographe dans l’imprimerie. Ce fut-là qu’il connut sa première expérience syndicale en adhérant au syndicat CGT du Livre. En 1976, il fut embauché au service Matériel voyageurs à Paris Batignolles près de la gare Saint-Lazare. Il s’orienta ensuite vers la filière de l’Exploitation puisqu’il devint agent mouvement. Après avoir passé l’examen d’accès à la maitrise, Guy Franck exerça plusieurs années comme chef de service mouvement sur la circonscription de Paris Saint-Lazare. En 1980, pour des raisons familiales, il obtint sa mutation sur la circonscription Exploitation de Caen (Calvados). En gare de Caen, il fut affecté à différents postes en 3x8 dans la fonction Circulation. Il termina sa carrière à Caen (Calvados).

Devenu cheminot, Guy Franck poursuivit son engagement syndical, d’abord à Paris Saint-Lazare puis à Caen (Calvados). À partir de 1980, arrivé en gare de Caen, il s’investit au syndicat UFCM-CGT. Il prit la succession de Jean Le Gac comme délégué au comité mixte de la circonscription Exploitation. Il assura également plusieurs mandats de délégué du personnel Maitrise dans sa catégorie. Il siégea au bureau du syndicat UFCM-CGT et remplaça, en 1982, Guy Henrio comme secrétaire dudit syndicat UFCM-CGT. Par la suite, il assura la responsabilité de trésorier lorsque Jean-Pierre Frontin devint secrétaire général. Guy fit partie de ceux qui assuraient le lien entre les collèges Exécution, Maitrise et Cadres au sein du bureau du syndicat CGT des cheminots de Caen (Calvados).

Guy Franck était un militant de terrain pour qui la défense des intérêts de ses camarades de travail était primordiale. Ce fut ce qui le conduisit, à l’issue du conflit de 1995, à prendre en charge la défense de plus de 150 cheminots de Caen (Calvados) sanctionnés pour faits de grève. Son intervention argumentée au Conseil des Prud’hommes de Caen (Calvados) permit notamment le remboursement par la SNCF, à chacun des cheminots concernés, de plusieurs centaines d’euros de retenue abusive.

Parallèlement à son engagement syndical, Guy s’investit au sein de la Mutuelle des Cheminots de Normandie au sein de laquelle il fut administrateur puis trésorier-adjoint de 1993 à 2002.

Venu le temps de la retraite, il rejoignit la section des retraités du syndicat CGT des cheminots de Caen (Calvados) dans laquelle il milita jusqu’en 2020.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252860, notice FRANCK Guy, Daniel, Raymond par Guy Henrio, version mise en ligne le 2 octobre 2023, dernière modification le 3 août 2023.

Par Guy Henrio

Guy Franck
Guy Franck
[Droits réservés. Coll. Guy Henrio]

SOURCES : Témoignages de Francis Peschet, Jean-Claude Bienfait, Jean-Claude Renard, Jean-Pierre Frontin, Daniel Legendre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable