DE BAST Suzanne, épouse DAENEN. [Belgique]

Par Freddy Joris

Liège (pr. et arr. Liège), 20 février 1926 − Anderlecht (Région de Bruxelles-Capitale), 28 juillet 2012. Travailleuse sociale, militante socialiste, conseillère communale de Lambermont (aujourd’hui commune de Verviers, pr. Liège, arr. Verviers), première femme échevine de Verviers après 1976.

Assistante sociale originaire de Liège, Suzanne De Bast épouse Edouard Daenen, dont elle aura deux enfants. Militant socialiste dans sa commune de Lambermont, employé aux Mutualités socialistes verviétoises, E. Daenen en devient le secrétaire tout en étant gérant d’une coopérative et président du Comptoir de dépôts et de crédit professionnel.

Suzanne Daenen milite dans les rangs du Parti socialiste belge (PSB) sous son nom d’épouse. Elle est d’abord trésorière de l’Union socialiste communale de Lambermont et administratrice des Femmes prévoyantes socialistes (FPS). Elle siège au conseil communal de Lambermont du 1er janvier 1965 à fin août 1967. Elle y préside la Commission d’assistance publique (CAP, aujourd’hui Centre public d’action sociale-CPAS) de 1971 à 1976. En janvier 1977, elle est une des vingt-trois personnes (sur trente-cinq) entrant au nouveau conseil communal de Verviers après la fusion des communes et les élections d’octobre 1976. Elle devient première échevine dans un collège PSB-PSC (Parti social-chrétien) dirigé par Hubert Parotte*. S’étant vue attribuer les matières de la Famille et de l’Enfance, elle admettra que son bilan y est réduit en raison de l’état immédiatement alarmant des finances communales, mais elle soulignera aussi, lorsqu’elle décide de ne pas se représenter en 1982, qu’elle « a toujours eu conscience que la disproportion entre les attributions de mes collègues échevins et les miennes contribuerait à limiter singulièrement mon champ d’action ». Elle obtient néanmoins durant son mandat la reconnaissance par l’Office national de l’enfance (ONE) du Centre régional de la petite enfance dont elle est l’administratrice déléguée, la restauration des bâtiments de la plaine de jeux Peltzer et l’ouverture d’un centre Infor-Jeunes dans le quartier de Hodimont.
En 1983, Suzanne Daenen est désignée membre des commissions consultatives des Aînés et de la Famille, mais pas pour longtemps. Son époux ayant été promu en 1977 secrétaire général des Mutualités socialistes, le couple déménage à Bruxelles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article252939, notice DE BAST Suzanne, épouse DAENEN. [Belgique] par Freddy Joris, version mise en ligne le 25 mars 2024, dernière modification le 21 mars 2024.

Par Freddy Joris

SOURCES : Archives communales de Verviers, classeur « Mandataires », dossier Suzanne Daenen − Bulletin communal officiel de Verviers, juin 1982.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable